EJAP : École Juive d'Aix-en-Provence

Catégorie : Année 2016-2017

Classe mer et nature 1

Année 2016-2017 , Photos


La fête des mères Cp Ce1

Année 2016-2017 , Photos


Chavouot et le projet de mai 2017

Fête des moissons, Fête de l’engrangement, Fête des Prémices, Fête de l’engagement en l’honneur de Ruth qui respecta sa conversion quelles que furent les difficultés, Fête du Don de la Torah après les 7 semaines entre Pessah et la Fête… Nombreux sont les noms de cette fête agraire et spirituelle.

Fête de Pèlerinage à Jérusalem où chacun apportait ses offrandes au temple.

Ce sont toutes ces pistes qui sont offertes aux enfants, en matières juives d’abord et en enseignement général dans les pistes transversales abordables selon les niveaux.

Avec Shimon , successivement, les plus grands ont tenté de situer chronologiquement les événements qui ont jalonné le Compte de l’Omer ; puis ils ont travaillé avec insistance le texte en français de la Meguila de Ruth pour dégager au fil du récit toutes les valeurs à reconnaitre au personnage clé, Ruth.

Après le temps écoulé au fil des semaines, l’analyse des 10 Commandements a montré l’importance de la relation à Dieu et de la relation aux autres .

Pour les plus jeunes, ce sont les rituels sur lesquels on a insisté.

La littérature et les arts étaient les supports naturels pour qu’ils comprennent la notion de pèlerinage, de moisson, de respect des engagements pris et de bien d’autres notions à assimiler pour que le récit de Chavouot leur soit accessible.

TPS/PS sont entrés dans « roule Galette »et dans la « Méridienne de Van Gogh » pour tenter ensuite de repérer le mot blé ou farine dans divers supports d’écrit.

Un délicieux petit déjeuner a été élaboré ainsi que le pétrissage de « halot » offertes aux parents.

Le blé concrètement a été broyé et pilé et des vidéos présentées pour voir divers moulins, à fabriquer ensuite, à retrouver en comptines et réalisations plastiques.

Les MS/GS ont suivi les aventures du garçon qui ne reconnait pas le blé sous la forme d’herbe, de graine ou de pain et qui déclare en permanence au fil des saisons »Non ! je n’ai jamais mangé çà ».

Occasion d’utiliser les pastels à recouvrir de peinture avant de gratter et de réaliser une œuvre à la manière de Klee et ses gerbes de blé.

Comprendre le pèlerinage est facilité avec l’album » La petite fourmi qui part à Jérusalem » : elle va faire un pèlerinage et montrer aussi son engagement et sa volonté de tenir sa promesse. Echo déjà aisé à établir avec Ruth.

Diverses affiches de Van Gogh vont aider les élèves à saisir le dur labeur de la moisson et de découvrir les évolutions au fil des temps avec les engins mécaniques.

Enfin en CE2/CM1/2, tout un voyage initiatique est partagé avec le personnage d’Orégon au travers de l’Amérique. Occasion aussi de retrouver divers moyens de communications comme le préconisent les programmes.

Des fêtes qui surviennent à point pour couper le dernier trimestre

Année 2016-2017 , Projets 2016-2017


La Fête des mamans en tps/ps

Peindre un foulard à la manière de Matisse

Année 2016-2017 , Photos


Année 2016-2017 , Photos


Des lanternes magiques en cm pour la fête des mères

Année 2016-2017 , Photos


Année 2016-2017 , Photos , Videos


PESSAH

LE NOUVEAU PROJET DU MOIS

S’appuyer sur l’étymologie pour insister sur la traversée des Hébreux avant leur installation au pays tant attendu.

S’appuyer sur leurs conditions de vie en Egypte pour développer le concept de liberté opposé à celui de l’esclavage

Confronter le polythéisme Egyptien au monothéisme révélé au peuple de l’Alliance.

Nombreuses sont les pistes pour aborder Pessah dans les divers niveaux de l’Ejap.

Et le projet transversal est plus que jamais un outil fantastique pour passer de l’enseignement général aux matières juives, des arts à la littérature, rendant cohérents et compatibles les choix faits ici en écho aux autres.

La liberté : c’est avec le texte original d’Alphonse Daudet que les CE2/CM ont abordé ce concept , élargissant ensuite par réseaux successifs tant les lectures que les activités vécues en classe ou en sorties.

Réalisation plastique collective après tout un travail en français et en art sur Eluard et son poème célèbre Liberté, sur Fernand Leger et ses affiches déclinant de multiples façons le mot Liberté ainsi que sur la célèbre Colombe de Picasso.

Tout naturellement c’est la visite de l’Exposition « Varsovie Varsovie  » de Zuili au Centre Darius Milhaud présentant sous forme de BD l’épisode si tragique de la Guerre  qui a permis aux élèves de découvrir les procédés spécifiques de la bande dessinée sur un sujet d’histoire au programme et de traduire l’histoire de la Chèvre sous la même forme .

En CP/CE1 « La bergère qui mangeait ses moutons » a rendu sensible la notion d’oppression d’une bergère envers son troupeau, problème résolu grâce au loup pris ici à contre-emploi !

Asservissement en Egypte et découverte de « Kha, le petit Egyptien », histoire facilitant la compréhension de la Haggadah travaillée avec les professeurs de matières Juives.

Naturellement, une enluminure de Haggadah du 15ème siècle a créé le besoin d’être utilisée pour réaliser la « Mappa » de Pessah emportée à la maison, mais servant d’abord  à l’école lors du Pré Séder de Pessah théâtralisé par des élèves de CM.

En maternelle, chez les Ms/GS c’est la quête effrénée de « Poussin Noir » pour retrouver ses parents qui a fait comprendre le long périple riche en dangers des Hébreux mais aussi celui du Poussin obsédé pour la réalisation du projet qu’il s’était fixé ;

Chaque enfant a suivi les étapes du rituel de la fête et a compris que certains respectent la tradition d’être accoudés, grâce au coussin qu’ils ont réalisé et sur lequel ils ont écrit Pessah  en hébreu et en français.

Aspect agraire de la fête chez les tout petits qui ont découvert la Chèvre et ses petits, puis les autres animaux tel l agneau, les habitats divers de ceux qui broutent ou nagent ou volent. Toute une série d’explorations les amenant à réaliser le « Plateau du sederque » tout en volume. Ils pourront ainsi suivre la prière et surtout dire l’ordre de chaque élément évoqué.

De nombreux savoirs sur cette période jamais assez longue pour tout explorer, des ouvertures culturelles pour renforcer les dires des enseignants et élargir la vision du monde des enfants, des chants dans chaque classe, des lectures maitrisées du texte hébraïque pour qu’ils puissent être associés aux grands lors des soirées , voilà ce mois spécial de l’année juive qui s’achève.

Année 2016-2017 , Projets 2016-2017


Année 2016-2017 , Videos


Année 2016-2017 , Videos


Année 2016-2017 , Videos


Année 2016-2017 , Photos


Préparation SEDER TPS

Année 2016-2017 , Photos


Année 2016-2017 , Videos


Année 2016-2017 , Videos


Abonnez-vous à notre lettre hebdo.

GENERATION ALLIANCE

Le réseau des anciens élèves : c'est
GENERATION-ALLIANCE.FR

Catégories