EJAP : École Juive d'Aix-en-Provence

Projet Pédagogique

Le projet pédagogique de l’EJAP est fondé sur la transmission d’un judaïsme fidèle à la tradition, tolérant et ouvert sur le monde moderne.

Alain Benhamou, représentant le comité fondateur de l’EJAP, le résume ainsi : « Les familles juives de la région aixoise recherchent pour leurs enfants une éducation juive et un enseignement de qualité. Le Gan Rivka développé et dirigé par Mme NEZRI, de Septembre 2003 à Juin 2008, accueillait les enfants des classes maternelles. Après son succès grandissant, il nous est apparu évident d’ouvrir une école pour les enfants entrant au CP-CE1, qui, jusqu’alors devaient choisir entre une école juive à Marseille ou l’école publique. Nous voulons leur offrir la possibilité de fréquenter une école juive près de chez eux et répondre ainsi à une demande croissante des parents. Nous considérons que nos enfants représentent l’avenir de notre communauté. Aussi, en plus d’un enseignement d’excellence et de la transmission des connaissances et valeurs juives, nous avons voulu innover en créant la première école juive trilingue : français, anglais, hébreu ».

L’Alliance Israélite Universelle s’est enthousiasmée pour notre projet, et l’EJAP, première école trilingue juive de France a ouvert en Septembre 2009 sous son égide.

L’école offre un enseignement strictement conforme aux nouveaux programmes du Ministère de l’Education Nationale et apporte au quotidien la culture juive que les parents attendent lorsqu’ils font le choix d’une école juive pour leurs enfants.

La construction identitaire s’accompagne en permanence de la construction citoyenne : juif dans la cité et citoyen éclairé, maîtrisant un judaïsme authentique. Ce premier objectif caractérise l’axe fort du projet d’école : Vivre en juif et vivre ensemble.

Le caractère novateur du projet ne saurait s’appuyer seulement sur ces finalités.

  • «Résonances», tel est le titre du projet en cours de dépôt auprès de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah -Identité et Transmission-.
  • «Résonances», car les contenus de l’enseignement général s’articulent en permanence autour des valeurs, notions, symboles délivrés au fil de l’année juive.
  • «Résonances», car les Arts visuels, la Musique et l’ouverture culturelle affirmée, savent décliner autrement en français, histoire, géographie, mathématiques, sciences… les messages découverts dans les temps d’enseignement des matières juives. Et cette année 2013/2014, une intervenante diplômée en musique renforce la culture musicale et le chant choral de nos élèves.
  • «Résonances», car les langues suivent une même démarche ludique nécessaire pour rendre nos élèves motivés et acteurs dans leurs apprentissages. Mais, de surcroît, cette démarche s’inscrit complètement dans celle suivie dans la découverte de la langue française et de son système de lecture-écriture. Ainsi des langues mises au service d’une visée particulière : faire de nos élèves des élèves compétents, pouvant prétendre à l’issue de l’école primaire, au niveau A1 européen des compétences en langue vivante. Des évaluations en juin 2013 ont attesté d’un niveau de langue largement supérieur au niveau requis dans les écoles primaires.
  • «Résonances», car les équipes sont en permanence mobilisées pour construire sur chaque période de l’année- chaque mois- le module de travail spécifique à chaque intervenant, dans un souci permanent de cohérence et de cohésion entre tous les acteurs.

Faire sens et Raisonner.
Faire écho et Résonner.


Abonnez-vous à notre lettre hebdo.

GENERATION ALLIANCE

Le réseau des anciens élèves : c'est
GENERATION-ALLIANCE.FR

Catégories