LA DEUXIEME PERIODE DE LA TSEDAKA 2013-2014

img2

« De l’autre côté de la fenêtre, du côté où il fait froid , il y a des tas de petits bonshommes, des petits bonshommes sur le carreau, sur la paille et dans la misère.»

Extrait de l’ouvrage d’Isabelle Simon et Olivier Douzou, travaillé avec les Cours Moyens pour la nouvelle période : Le mois de Novembre, celui plus particulièrement de la Tsédaka.

Dans toutes les classes, le vivre ensemble portera l’accent sur cette nécessaire complémentarité et solidarité entre les hommes.

Partage ! Regard sur les plus démunis dans tous les domaines de la vie ! Pour que chacun puisse disposer à la fois de justice et de dignité.

Les PS/TPS entreront dans Crocoton qui protège du mas son ami. Qui le lui rendra au centuple lorsqu’il en aura besoin.

Les TPS bien intégrés dans le groupe vont vivre intensément le besoin d’être ensemble et de se soutenir au travers des angoisses des Bébés Chouettes, attendant dans la nuit leur nourriture.

La petite fille aux allumettes, dans une version allégée du Conte d’Andersen, sera pour les GS/CP, qui sauront entendre la phrase finale du passant : « Non ! ce n’est pas la neige et le froid qui l’ont tuée ! c’est notre indifférence ! »

Albert Jacquard sera approché par les Cours élémentaires dans quatre extraits sur celui qui me ressemble et la découverte du partage nécessaire des richesses.

Textes complétés par des documentaires sur les enfants du monde. Sur leurs non-droits et leur condition si difficile parfois.

Toute l’école va réaliser des Tsédakot, pour chaque foyer et pour apprendre en comprenant les gestes utiles au respect de l’autre.