Le troisième projet de l’année scolaire 2015-2016

HANOUCCAH A L’EJAPHanouccah

200 ans avant l’ère chrétienne se déroula un événement qui trouve encore des échos dans la réalité.

C’est pour faire vivre à l’école les principaux récits de notre histoire que le troisième projet du mois s’articule autour de Hanouccah. Fête des Lumières. Fête de la Dédicace et Fête de la Restauration de la Royauté.

Mais Vivre Hanouccah à l’école, c’est aussi vouloir faire comprendre aux enfants au travers de ce  récit que la volonté de certains de combattre notre religion reste prégnante et nourrit  malheureusement un antisémitisme qui s’affiche de plus en plus.

Tolérance pour toutes les religions de paix et d’amour

Et mémoire pour rester vigilant.

Mémoire sollicitée également en cette période de Novembre Décembre avec la participation de nos élèves au mémorial des Milles pour la grande journée inter-religieuse qui doit déboucher sur une Charte présentée à l’Unesco en faveur de la cohabitation pacifique des principaux monothéismes.

 CMB

Les événements de novembre ont marqué les esprits.
Il était indispensable de participer à la journee inter religieuse au Camp des Milles.
Les CM étaient présents pour des ateliers mémoire et assister à la signature de la Charte.

 

 

Avec les Professeurs de matières juives, les plus jeunes découvrent le caractère magique de la fiole qui brûla huit jours, le temps de la fabrication de la nouvelle huile pour inaugurer le Temple saccagé par les troupes gréco-romaines, furieuses de cette révolte dirigée par Judas Maccabée n’acceptant pas l’imposition du Culte hellénistique au peuple juif. Les jeunes jouent avec les toupies, comptent les bougies au fil des soirées d’allumage à l’école. Et même  les bébés en fabriquent une, pas « pour de vrai ».

Allumage de la 3 ème bougie à la Synagogue

Allumage de la 3 ème bougie à la Synagogue

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis c’est l’occasion de parler de la lumière physique, des astres du jour et de la nuit, en écho à l’album « Petit Monstre a peur de la nuit ». Et de jouer avec les ombres qui amusent mais… font quand même un peu peur !

En MS /GS, la littérature et la musique seront au service de la transversalité spécifique à notre projet : L’oiseau de Feu  pour se souvenir du miracle. Pour retrouver la magie .Pour vivre des extraits de la magnifique musique de Stravinsky comme ode à la liberté.

Mais pour cette belle fête, le  plus grand plaisir des jeunes enfants sera certainement le traitement particulier de chaque « Bougie » en bonbons. A déguster sans modération.

Comprendre la fête oui mais savoir lire et écrire son nom c est encore mieux En ms gs

Une hanoukia en bonbon Quel plaisir cette fête quand on est gourmand en ms gs 

Comprendre la fête oui mais savoir lire et écrire son nom c’est encore mieux en MS/GS

Une hanoukia en bonbon. Quel plaisir cette fête quand on est gourmand ! en MS/GS

 

 

 

En  CP/CE1, c’est avec Casse – Noisette que le projet de la classe se déroulera. Musique, ballets, pour sensibiliser les élèves à la magie de la fête de Noël évoquée dans le récit. Mais aussi magie des jouets qui s’animeront avant un happy end qui les ravit. S’ensuivra une réalisation plastique travaillée à quatre mains (anglais et français) en même temps que les notions élémentaires sur l’électricité, lumière de l’homme. Et des ribambelles de toupies dont on percevra la différence selon qu’elles soient d’Israël ou de chez nous en France .

 

IMG_3083

Les CP/CE ont exploré les lumières en sciences mais aussi celles de Casse Noisette

Casse noisette et les cadeaux
La fête des lumières aussi mais c’est surtout le miracle et la résistance

Et toutes ces lumières sont travaillées en découverte du monde,

lumières naturelles ou créées par l’homme

En CE/CM,  Littérature avec un conte du patrimoine : La petite fille aux allumettes, d’Andersen. Accompagné d’un découpage très délicat pour réaliser une carte de vœux de hanouccah.

Puis musique avec une autre version de Casse Noisette. Occasion d’admirer les ballets évoluant sur cette partition. Et d’évoquer avec ces grands enfants la concordance de toutes ces fêtes des lumières en ce mois de Décembre. Ouverture au monde et aux autres .

Et affiche publicitaire en anglais puisque le miracle doit se publier. De la fenêtre à l’affiche, approche transversale ici aussi.

CMcarte de vœux des cm

 UN PEU D’ART POUR BIEN COMPRENDRE COMBIEN LES JUIFS DU MONDE ENTIER ONT COMMÉMORÉ LA FÊTE DE HANOUCCAH  ET COMMENT ILS SE SONT TOUJOURS BIEN INTÉGRÉ AUX PAYS DANS LESQUELS ILS VIVAIENT

Capture

Hanoukia d’Irak  : Motifs de lune, d’étoiles et de mains pour cette hanoukia d’Irak des années 1900.
Motifs utilisés par les communautés musulmanes et juives, dans la tolérance réciproque.
Hanoukia italienne, datée de 1700 qui montre aussi l’intégration des orfèvres dans la Renaissance Italienne. Hanoukia cachère.

 

 

 

 

 

Capture

 

 

Réponse à la question:

Cette Hanoukia est  particulière. Venant des Etats Unis avec La Maguen David.
1948  première année de la création de l’Etat d’Israël.

3