EJAP : École Juive d'Aix-en-Provence

Le projet de Pourim

Faire vivre le récit de Pourim aux enfants était l’enjeu de la théâtralisation réalisée par les enseignants de l’école devant les enfants. Moyen idéal pour revivre cette épopée et cette victoire contre le décret d’extermination. Les crécelles fabriquées en maternelle ont su résonner vivement au nom d’Aman pour rejeter violemment l’antisémitisme qui malheureusement a jalonné la vie des Juifs depuis des millénaires.

Les parents ont été conviés à écouter la lecture de la Meguila à la synagogue

Message fort repris en Éducation morale et civique. Les masques ont fait écho au caractère masqué de certains éléments de la Meguila : Dieu ne s’est pas dévoilé et son nom n’apparait pas dans le récit ; Esther ne dévoile qu’à la fin son identité. ; Aman veut procéder à l’extermination d’un peuple sans dévoiler les vraies raisons de son courroux ou sa fausse loyauté au Roi.

Le sort prévu ne se réalisera pas. Tout se renversera.

Et notre repas à l’envers amusera les enfants dorant commencer le repas par le dessert !!!!

La joie doit remplir les cœurs à l’issue de la fin heureuse du drame annoncé.

Tout comme la solidarité avec ceux qui ne peuvent se réjouir faute de moyens.

Temps fort de distribution des Michlo Armanot. ., On tire au sort pour savoir à qui l’offrir.

Plaisirs réitérés du déguisement.

Notre démarche transversale va permettre de retrouver ces concepts de renversement de situation, de tolérance, de transformation et pas seulement dans un récit mais dans l’art, dans la nature avec les métamorphoses, les changements d’états…

Mêmes objectifs en art, en musique et en Éducation morale et civique.

Les TPS/PS ont suivi la vie de « La chenille qui fait des trous », ouvrage mis en réseau avec d’autres transformations : »Le petit oiseau va sortir », puis « De l’œuf au poussin ». Sans oublier le plaisir de se déguiser qu’ils retrouveront avec « L’histoire du bain du petit lion ».

Musiques de cirque accompagnées par tambourins, clochettes et cymbales.

En MS/GS, la sorcière veut changer d’apparence mais son fils ne la reconnait pas : elle restera donc sorcière.

Métamorphose des animaux abordée en sciences pour comprendre la croissance et le développement.

Marionnettes fabriquées en papier mâché pour théâtraliser des saynètes.

Cornebidouille a réjoui tous élèves de CP/ce1 les mobilisant très vite dans les transformations ; Changements d’état de l’eau et d’autres matières.

Renversement de situation illustrée avec le tableau de MATISSE, Monsieur Loyal.

D’un côté il nous semble apercevoir un prestidigitateur et de l’autre une sorcière au nez crochu.

C’est sur cette œuvre qu’ils découvriront la technique de grattage pour faire surgir les balles du jongleur.

Musique de Chopin sur les paroles d’une récitante.

Et les grands ?

Dominante théâtre avec de nombreuses pièces à se présenter (travail autour du récit) et à dire (accent sur la diction).

Rapport avec les masques avec la Comédia del Arte qu’ils réaliseront selon les personnages retenus.

Sans parler de l’EMC qui revient encore et encore sur le racisme, l’antisémitisme, le partage, et la solidarité.

Année 2017-2018 , Projets 2017-2018


Abonnez-vous à notre lettre hebdo.

GENERATION ALLIANCE

Le réseau des anciens élèves : c'est
GENERATION-ALLIANCE.FR

Catégories