Le sixième projet de l’année 2015-2016

Nous étions esclaves…la Haggadah de Pessah

Pessah

Toute l’école s’est attachée à créer les liens transversaux entre les savoirs délivrés en matières juives et la littérature et les arts lors de cette période.

Les TPS/PS ont abordé la «galette» du conte «Roule Galette», les sensibilisant ainsi à la confection de la matsa, la vraie, et la réalisation de leur mini Haggadah contenant les symboles essentiels pour ces tout petits.

pessah3

Les MS/GS partiront avec le couvre-plateau de Pessah réalisé selon des techniques de collage et écriture, en écho à l’album »La bergère qui mangeait ses moutons ». Changement de point de vue sur le rôle du méchant loup, ici à contre-emploi et sur la vie des moutons et agneaux évoqués  dans le récit : l’os du plateau et ce qu’il symbolise.

 

Les CP/CE1  revoient les symboles et rituels de Pessah mais entrent plus particulièrement dans le concept de liberté au travers du conte « Jaï », l’histoire du petit indien exploité dans les fabriques textiles d’Inde et qui n’aura de cesse que d’échapper à cette condition misérable, quitte à rester malheureux mais au moins libre. Ils essaieront de fabriquer un coussin propice à la lecture accoudée de la Haggadah, couture et collage se combinant aux écritures pour réussir l’objet.

En CE/CM, avec «L’esclave qui parlait aux oiseaux», on renforce encore plus la notion d’esclavage et de libération forcée, longue et coûteuse. L’esclave qui parlait aux oiseaux et son Tam Tam parleur feront tout pour arriver à la libération du peuple opprimé.

pessah4

 

Buvons comme le soir de Pessah pour se souvenir : ils réaliseront une coupe en écho aux 4 coupes de Pessah qui correspondent aux 4 degrés de délivrance évoqués dans le livre de l’Exode.

 

Pessah1