Le troisième projet de l’année : Hanoukah 2016-2017

Oui ! On y était, à Jérusalem. On y battait monnaie sous le règne de Mattathias Antigone, en 37 avant l’ère chrétienne !

La Menorah du temple devient le symbole national et religieux.

Comme tous les Juifs du monde, émerveillons –nous avec Jacques Attali dans son Dictionnaire amoureux du judaïsme. « Je m’émerveille toujours que depuis 22 siècles, au crépuscule, chaque famille juive dans le monde entier allume chez elle des mèches placées sur un chandelier. Fête en apparence très simple qui renvoie à l’idée que les Juifs se font de Dieu- une Lumière- et de la liberté venue de la Révolte des Maccabi contre l’hellénisation forcée.

Ainsi ils avaient pu inaugurer le Temple-inauguration=Hanoukka-et vivre le miracle de la fiole d’huile nécessaire à l’allumage ».

Toutes les classes de l’école vont vivre ou mieux comprendre encore les événements, évoquer le miracle, dégager les notions de résistance, d’affirmation identitaire, de la force de l’union ; ils vont apprendre à allumer correctement une Hanoukia ; et des chants accompagneront tous ces apprentissages. Certains maîtriseront la frise du temps passé en histoire juive.

Chacun à son niveau saura faire revivre le récit de cette épopée contre les Séleucides lors du spectacle.

Temps festif suivi d’un goûter de beignets- tradition oblige-et de la vente de chocolats cacher parvé Ejap ainsi que de multiples objets de lumière, tous réalisés par les enfants eux-mêmes.

Chaque moment de ce mois de Décembre sera mis au service du projet transversal. Littérature qui reprend en écho les valeurs, notions ou concepts délivrés en Kodech.
TPS/PS avec « Petit Patouf et l’inaccessible étoile » dont il saisira le reflet dans l’eau pour l’offrir à sa maman.

Ombre, lumière, reflets, jour et nuit à reprendre dans d’autres contextes et avec d’autres albums en réseau. Avant d’écouter des berceuses de Mozart, de Brahms et d’origine yiddish.

Les MS/GS s’attacheront à « Nickel » dont la vie la nuit dans le magasin de jouets changera dès le matin à l’arrivée des acheteurs. Distinguer la fiction de la réalité, un des objectifs des rencontres avec la littérature et les documentaires. Les enfants pourront ensuite exprimer leurs rêves après la lecture de « J’ai rêvé que… ». Cadeaux, jouets, quelle ambiance à retrouver en musique dans « La symphonie des jouets ».

Les CP/CE1 passeront du conte étiologique, dit des origines, « La lune et le soleil » à la « Flûte enchantée »tandis que les CE2/Cm1.2 retrouveront la magie du conte d’Andersen « Le briquet » accompagné toujours par Mozart en cette période avec sa « Petite musique de nuit ». Mozart pour rêver mais aussitôt le réel et le monde avec l’électricité chez les uns, les ombres, la lumière et le système solaire chez les autres, éléments du programme de découverte du monde en maternelle et élémentaire.

Finir l’année en lumière avec toutes les réalisations plastiques.
Finir l’année en douceur avec les chocolats fabriqués cacher Ejap maison.
Finir l’année en espoir avec tous mes vœux et ceux de l’Equipe Ejap et du Conseil d’administration.